top of page

SEDENTARISATION (-35 000)

Dernière mise à jour : 19 juin 2023


Les premières traces du passage de l’être humain dans la région remontent au pré mésolithique.


On les trouve dans les grottes de Sadunka, découvertes à la fin du XIXème siècle par un berger, aux flancs du Kalimoujio.


Il s’agit d’une sépulture animale qui laisserait penser que les pré-sdorviens vénéraient les animaux et ne les consommaient donc pas tous. De plus, on retrouve dans le ventre de la momie un aliment qui laisse les scientifiques circonspects : le KEPOR, ou radis noir. Ce qui révèle un niveau élevé des connaissances en agriculture de l’époque, car ce tubercule ne poussait pas encore dans la région à cette période, ni à plus de 2000 mètres d'altitude.




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page